head

Plantes médicinales bactéricides : tuyaux délicieux pour la guérison

Plantes médicinales bactéricides
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Plantes médicinales

L’utilisation des plantes médicinales bactéricides n’est pas récente, puisqu’elles sont appliquées dans la médecine populaire depuis des siècles. Néanmoins, depuis l’expansion des antibiotiques, elles étaient injustement reléguées à l’arrière-plan, bien que certaines d’entre elles soient à portée de la main, il suffit de promener son regard dans la cuisine. En outre, ces plantes médicinales bactéricides sont utiles non seulement à usage interne, mais elles peuvent également aider dans le traitement de divers problèmes de la peau, et elles ont en plus un goût délicieux. Voyons la palatte des plantes médicinales !

Cannelle

Grâce à ses agents actifs, la cannelle – utilisée principalement pour la préparation des gâteaux – a un excellent effet bactéricide, fongicide et virocide, elle sert de matière première pour de nombreuses collutoires puisqu’elle supprime la mauvaise halaine causée par les pathogènes. La cannalle est entre autres le remède principal contre le Candida albicans et la bactérie Escherichia coli qui sont responsables de linfection et de l’inflammation des voies urinaires, mais elle entrave efficacement la propagation des bactéries  Helicobacter pylori causant l’ulcère de l’estomac, elle tient ainsi une place distinguée parmi les plantes médicinales bactéricides.

Gingembre

La gingembre d’effet bactéricide et virocide, utilisée avec prédilection dans les boissons, permet de traiter le rhume, il peut être efficace en cas de grippe également. La gingembre est anti-inflammatoire, elle désinfecte les voies aérogènes, calme la toux et la pharyngite, et a un effet antifébrile aussi. Elle peut être sans crainte appliquée sur des piqûres d’insecte, elle est appliquée en Asie contre les morsure de serpent, mais contre le choléra et la malaria aussi.

Pamplemousse

La pamplemousse, responsable du goût agréablement âcre de la salade de fruits, et surtout l’extrait de ses pépins, a un effet antibactérien à spectre large. Sa teneur en vitamine C extrêmement élevée stimule le bon fonctionnement du système immunitaire, en accélérant ainsi la guérison de la cystite par le biais du soutien de la flore intestinale sans pour autant irriter le système digestif. Elle mérite d’être considérée non seulement comme une épice, mais également comme une plante médicinale bactéricide délicieuse.

Ail

L’ail, utilisé quotidiennement dans la cuisine, est un antibiotique naturel, il tue la plupart des virus, des champignons et des bactéries pénétrant dans l’organisme, et il supprime les infections. En outre, c’est un stimulant immunitaire exrêmement efficace, il a un effet virocide, fongicide et bactéricide excellent, et, similairement à la cannelle, il élimine entre autres les bactéries Helycobacter pilori causant  l’ulcère de l’estomac, et il est en outre un outil efficace pour prévenir et traiter le rhume. Grâce à l’ail bactéricide, l’herpès  et l’eczéma guérissent plus rapidement. L’ail, en bouillie ensemble avec le gingembre et avec du jus de citron frais, est un excellent stimulant immunitaire qui nettoie les veines.

Aloe vera

L’Aloe vera assaisonnant les salades exotiques et pouvant être cultivée même à la maison, contient de lupéol, de l’acide salicylique, du magnésium, de la bradiquine et de l’azote carbamide, c’est grâce à cela que l’Aloe vera est l’une des meilleures plantes médicinales antiseptiques et bactéricides. Selon les recherches les plus récentes, le concentré d’Aloe vera tue les champignons également, il peut ainsi aider dans le cas de la mycose et de la dermite mycosique. Il soutient la cicatrisation, il est particulièrement efficace contre l’eczéma, contre les taillades mineures, contre les boutons, contre la dartre et contre les piqûres aussi. Il facilite le guérison des infections urinaires.

Tuyau extra :

Le traitement de l’otite était inimaginable dans la médecine populaire sans riz et sel. Pour les appliquer, il faut s’approvisionnet ou coudre un petit sac en tissu, y mettre ensuite le sel de cuisine ou du riz. Fermer le sac, le mettre à se réchauffer sur le radiateur. Veiller à ce qu’il ne soit pas brûlant, mais seulement agréablement chaud. Le mettre finalement sur l’oreille enflammée pour 10-15 minutes.

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter