head

3 bonnes sources de probiotiques

probiotiques naturels
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Probiotiques

La choucroute, le cornichon lactofermenté, et le kéfir, riches en vitamines, minéraux, sont de parfaites sources de probiotiques. Cependant pour qu’ils puissent exercer leurs effets bienfaisants, la consommation des prebiotiques est également essentielle.
Les souches de bactéries salutaires – les lactobacilles et les bifidobactéries – renfermées par les probiotiques renforcent le système immunitaire, contribuent à rétablir et maintenir l’équilibre de la flore intestinale. Les probiotiques sont essentiels pour la santé suite à une cure antibiotique.
Il y a plusieurs façons de se fournir les probiotiques : par des aliments complémentaires ou bien par des sources naturelles à partir d’aliments, tels que les fruits, légumes et aliments fermentés. Voici 3 aliments exceptionnellement riches en probiotiques.

Choucroute

Le chou est connu pour être extrêmement riche en vitamine C, mais à part de la vitamine C, elle est riche en vitamines B, en carotène, en phosphore, en calcium, en potassium, en sodium ainsi qu’en magnésium. Elle renforce le système immunitaire et soigne la flore intestinale.
L'acide lactique renfermé par la choucroute a un effet bénéfique sur la flore intestinale. Sa consommation régulière stimule la digestion soulageant le système intestinal. Toutefois, il est à savoir qu’elle peut provoquer les flatulences chez les personnes sensibles mais ses précieuses probiotiques sont un véritable trésor pour l’organisme. Privilégier la choucroute artisanale car la version supermarché préemballée peut être dépourvue de la culture de bactéries vivantes durant le processus de conservation.

Concombre lactofermenté

A part de la choucroute, le concombre lactofermenté est un excellent aliment bourré en probiotique, il vitalise l’organisme, agit comme un détox naturel. Il favorise la digestion et renforce la défense immunitaire. Riche en minéraux : potassium et magnésium, il possède aussi des effets désinfectants naturels et antiseptiques tout en empêchant les mauvaises bactéries de se développer, d’où l’utilisation de la méthode de lactofermentation pour conserver les aliments.

Yaourt et kéfir

La consommation régulière des produits laitiers fermentés est particulièrement bonne pour la digestion, ils suppriment les ballonnements et la constipation mais luttent également contre la diarrhée. Le yaourt et le kéfir renferment une grande quantité de bactéries lactiques vivantes qui équilibrent le microbiote intestinal. La fermentation élimine le lactose, sucre dont la digestion peut être difficile pour certaines personnes.
Pour le bon fonctionnement des probiotiques la consommation des prébiotiques est également nécessaire, ils sont des fibres non digestibles qui traversent le système digestif et sont utilisés comme une source d'énergie par les bactéries bénéfiques de l’intestin, les probiotiques. Les prébiotiques aident les bonnes bactéries à se reproduire et à prospérer. Les meilleures sources naturelles de prébiotique sont le flocon d’avoine, le topinambour, la banane, l’ail.
La règle d'or est que plus un produit est élaboré, moins il est bon pour la santé. Pour une alimentation saine, mieux vaut privilégier les yaourts nature qu'acheter des yaourts aux « fruits », sucrés, bourrés d’additifs.

Source :

http://www.webmd.com/a-to-z-guides/SS/slideshow-Probiotics

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter