head

Vitamine K: savez-vous qu’est-ce que son manque peut causer ?

La vitamine K est essentielle pour l'organisme
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Probiotiques

La plupart des gens pensent être entièrement informées sur l’importance des vitamines, bien que ce ne soit pas le cas. Ils sont nombreux à ne jamais avoir entendu parlé de la vitamine K, bien qu’en absence de cette vitamine l’ostéoprose, les maladies cardio-vasculaires et l’hémophilie peuvent toutes plus probablement apparaître.

Il en existe deux types

Comment est-il possible qu’il existe deux types de vitamine K différents ? La vitamine K1 est pratiquement ”mangée” par la consommation des légumes et des fruits, tandis que la vitamine K2 est produite par les vitamines probiotiques vivant dans la flore intestinale. Le manque de cette vitamine est donc dû non seulement à une alimentation inappropriée, mais il peut être également résultat du phénomène quand des toxines et des concrétions s’accumulent dans le côlon, ou quand l’équilibre de la flore intestinale est bouleversée à cause des antibiotiques, des additifs, du stress, du tabagisme ou de la consommation excessive de l’alcool. Les problèmes d’absorption – causés souvent par une anomalie intestinale – peuvent également avoir pour conséquence une carence en vitamine K.

Que se passe-t-il quand on en a très peu ?

La vitamine K, principalement la vitamine K2 – contribue à la formation des os, puisqu’elle règle le métabolisme du calcium, favorisant l’intégration de cette substance minérale dans les os. C’est également la vitamine K2 qui assure que le calcium ”ne s’échappe pas” des os, en empêchant ainsi les processus de décomposition des os naturels, et en entravant l’apparition de l’ostéoporose. Auriez-vous pensé que la vitamine K liposoluble est essentielle pour la coagulation du sang également ? La vitamine K joue, en plus, un rôle important dans la désintoxication du foie, elle contribue au maintien de la santé du système vasculaire, et peut en outre aider dans la lutte contre les maladies néoplastiques et contre la démence.

Il faut forcément la suppléer

Quand on souhaiterait remplir ses stocks de vitamine K, les aliments appropriés et les compléments alimentaires peuvent beaucoup aider. La vitamine K1 se trouve en grande quantité principalement dans les  légumes à feuille verte, tels que le chou pommé frisé, l’épinard, le persil, le brocoli ou le concombre, tandis que la vitamine K2 peut être apportée à l’organisme par la consommation des produits laitiers fermentés, des entrailles et du jaune d’œuf. Etant donné qu’elle est liposoluble, l’absorption de la vitamine K peut être améliorée à l’aide des huiles végétales. Il ne faut surtout pas oublier que les bactéries bénéfiques de la flore intestinale contribuent à la production de la vitamine K2, dans le cas d’une diminution de la quantité de ces bactéries, la production de vitamine peut donc également devenir insuffisante.

Combien en faut-il ?

La quantité journalière recommandée est de 120 microgrammes chez les hommes et est de 90 microgrames chez les femmes.

Il faut porter attention à ce que la consommation de vitamine K reste modérée quand on prend des médicaments anticoagulants, il est également recommandé de se priver d’un apport supplémentaire en vitamine K dans le dernier trimestre de la grossesse !

Source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18376138

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12946240

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16815498

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11369171

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3321262/

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter