head

Régime perte de poids

Régime perte de poids
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Régime alimentaire - Amaigrissement

Dans notre monde moderne l’obésité est un problème qui touche de nombreuses personnes. Le moyen le plus efficace pour lutter contre ce problème est l’application d’un régime perte de poids.

Il est recommandé de suivre un régime perte de poids et non seulement pour garder ou pour regagner ses lignes. L’alimentation correcte permet de prévenir un grand nombre de maladies, tandis qu’avec la suppression des kilos en trop les symptômes déjà existants peuvent également s’atténuer ou disparaître.

L’excédent de poids nous rend malade

Les maladies de foie et le diabète sont huit fois plus fréquents chez les personnes obèses. L’excédent de poids peut contribue au développement de l’obésité, de l’artériosclérose, de l’hypertension, des maladies coronaires, du stroke, des inflammations articulaires et de l’usure des cartilages. Le surpoids peut augmenter le risque du développement des maladies néoplasiques, dont le cancer du côlon, le cancer de la prostate et le cancer du rectum. Un excédent de poids important est donc bien plus qu’un simple problème esthétique, il peut avoir des conséquences fatales. C’est la raison pour laquelle il est bon de se décider à suivre un régime perte de poids, puisqu’il garantit un amaigrissement durable sans abimer à l’organisme.

Calories bien sélectionnées

Il existe heureusement des légumes, des fruits, des épices et des produits laitiers qui peuvent faire partie du régime perte de poids. Ces aliments, légumes, fruits, produits laitiers et plantes aromatiques peuvent non seulement aider à maigrir mais sont également de goût délicieux. Au cours de l’application d’un régime perte de poids la quantité de calories apportée à l’organisme peut considérer comme convenable, si 45 pour cent en sont des hydrates de carbone (1g hydrate de carbone équivaut à 4 kcal), 30 pour cent sont des graisses (1 g graisse équivaut à 9 kcal), 25 pour cent son des protéines (1g protéines équivaut à 4 kcal). Favoriser les aliments ayant un indice glycémique bas, puisque ceux-ci n’augmente le taux de sucre que lentement. Les aliments idéaux ont un indice glycémique inférieur à 50. De tels aliments sont les viandes, les poissons, les champignons, les fromages, les légumineuses, les produits laitiers et les légumes.

Aliment amaigrissants

Prioriser les aliments contenant des protéines, les graisses et les huiles saines (huile d’olive extra vierge, saumon, fruits à coque, chènevis), les légumes sans matières amylacées (courgette, asperge, tomate, chou-fleur, épinard, chou de Bruxelles, aubergine), les légumineuses (lentille, haricot, pois chiche), et si l’on désire un peu de friandise, favoriser alors le chocolat noir de bonne qualité ayant également un indice glycémique bas. Les graisses insaturées se trouvant dans l’huile d’olive accélèrent le métabolisme et aident la combustion des graisses. L’œuf est plein de protéines offrant le sentiment de plénitude, ainsi que le yaourt grecque. L’organisme brûle une grande quantité d’énergie avec l’absorption des protéines, ceci rend le régime plus efficace. Grace à sa teneur en capsaïcine, le paprika fort diminue le sentiment de faim, accélère le métabolisme et intensifie l’utilisation d’énergie de l’organisme. La bouillie d’avoine peut être consommée non seulement pour le petit déjeuner mains également en tant que cure, elle aide à maigrir sans être à jeun. Grace à ses fibres, la bouille d’avoine contribue à la désintoxication, ainsi qu’au nettoyage intestinal. Elle supprime la constipation, protège la membrane muqueuse, en diminuant ainsi le risque du développement du cancer du côlon.

Probiotiques

De nombreuses recherches ont prouvé que certaines bactéries intestinales peuvent influencer le réglage du poids et ainsi de l’obésité. Le poids peut être impacté par le rapport  des bactéries appartenant aux colonies bacteroidetes et firmicutes, la flore intestinale des personnes obèses contient en général plus de bactéries firmicutes et moins de bactéries bacteroidetes. Il semble que les bactéries firmicutes stimulent la production des enzymes qui peuvent décomposer les sucres indigestes, et intensifient le nombre des calories absorbées. La consommation des probiotiques peut solutionner 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter