head

Cancer du sein – dépistage précoce peut sauver la vie

cancer du sein
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Santé

Malgré les progrès thérapeutiques, le cancer du sein est la première cause de cancer chez les femmes dont une sur huit sera concernée dans sa vie.

Un geste simple qui peut vous être salutaire, le dépistage manuel d'une grosseur suspecte au niveau des seins augmente considérablement les chances de la prévention ou guérison de cancer de sein, car le temps est un facteur primordial.

La mammographie est un examen important mais un auto-examen régulier de la poitrine est une technique simple et efficace pour détecter soi-même des changements au niveau du tissu mammaire.

L’auto-examen des seins, l’AES est une manipulation précise que chacune peut pratiquer en complément de la visite régulière chez un gynécologue, si possible après la menstruation. Pour bien l’effectuer, voici quelques conseils.

Comment procéder ?

Tout d’abord effectuez une inspection visuelle : face au miroir, examinez soigneusement vos seins dans chacune des positions suivantes : bras le long du corps, bras levés, penchée en avant sur les hanches. Cherchez à détecter tout changement depuis le cycle précédent dans la taille, la forme ou le contour des seins, au niveau des mamelons également.
L’étape suivante est la palpation, allongez-vous, placez votre main droite à plat sur votre sein gauche et effectuez de petits mouvements circulaires, sur la surface du sein, en le faisant rouler sur les côtes. Répétez la palpation avec la main gauche pour le sein droit. Palpez également le creux de chacune vos aisselles avec le plat de vos doigts. Pressez le mamelon et assurez-vous qu'aucun écoulement ne se produise, en dehors de l’allaitement bien évidemment.

Si vous sentez une grosseur dans votre sein, la première chose à faire est de ne pas paniquer. Dans la plupart de cas, une boule dans le sein est sans danger, kyste bénin, une mastose ou une mastose. En cas de détecter quelque chose de suspect, rougeur, une ride cutanée ou l’écoulement du mamelon, il faut impérativement consulter un médecin qui effectuera un examen plus complet.

Un cancer du sein peut évoluer pendant de nombreuses années sans entraîner le moindre symptôme, ni douleur et ni grosseur. L’auto-examen ne permet en effet pas de repérer les petites tumeurs, il ne remplace donc pas la visite annuelle chez le gynécologue, ni la mammographie. Lors de l’AES on peut détecter au mieux une grosseur de 1 cm, tandis qu'avec la mammographie, on est capable de détecter une lésion débutante seulement de 2 ou 3 mm. Un dépistage précoce améliore considérablement le pronostic du cancer du sein.

Faire attention à ce qu'il y a dans son assiette est un clé santé, l’alimentation peut à elle seule réduire vos risques de développer un cancer du sein et améliorer le pronostic du cancer du sein. Un régime alimentaire exempt des toxines, riche en vitamine C, antioxydants a une importance dans la guérison. Les graines de la grenade, les fruits et légumes de couleur foncée, comme la prune, raisin noir, mûre sauvage, betterave rouge luttent contre la maladie. Les champignons médicinaux comme le reishi, cremini, pleurote et shiitake, contiennent des antioxydants renforçant le système immunitaire tout en protégeant contre le cancer. L’armoise commune, le pissenlit, le ginseng, le curcuma, le thé vert sont les remèdes naturels pour prévention et traitement.

 

Source :

http://www.webmd.com/breast-cancer/Guide/breast-cancer-symptoms-and-types

http://www.webmd.com/breast-cancer/Understanding-breast-cancer-symptoms

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter