head

Champignong chenille : pourquoi en faire partie de votre quotidien ?

champignon  chanille
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Santé

On pourrait longuement énumérer les effets bénéfiques du champignon chenille, mais le plus important c’est certainement son effet anticancéreux. Il fait en outre du bien pour le système nerveux et peut être utilisé contre les infections aussi.

Le nom du champignon chenille (Cordyceps sinensis, Ophiocordyceps sinensis) fait allusion à son origine et à sa forme particulière, cette espèce de champignon est le parasite des larves des papillons nocturnes. Lorsque le champignon chenille chinois se développe entièrement, au printemps il jaillit jusqu’à la surface du sol à travers la tête de la larve. De nos jours la culture de ce champignon est pareille à celle des autres, il ne se développe plus en tant que parasite du corps hôte.

Véritable bombe de santé

Le champignon chenille abonde en zinc, en magnésium, en potassium et en manganèse, c’est un excellent stock de vitamine contenant les vitamines B, E et D. Parmi ses composés bénéfiques il faut souligner sa teneur en lipides près de soixante pour cent, composée des graisses insaturées, principalement de l’acide linoléique et l’acide oléique, et près de quarante pour cent sont composés des graisses saturées. Ce champignon est l’un des rares aliments naturels qui contiennent tous les acides aminés essentiels, qui ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme. Il contient de cordycépine qui fonctionne comme un antibiotique et qui est un véritable trésor pour les sportifs et pour ceux qui exercent un travail physique lourd, puisqu’elle augmente la performance musculaire.

Stimulant immunitaire et anti-inflammatoire

La consommation du champignon chenille intensifie l’efficacité du système immunitaire, et contribue ainsi à éviter les maladies infectieuses dont les épidémies saisonnières et à en atténuer les symptômes. Grâce à son effet anti-inflammatoire, sa consommation est recommandée en tant que thérapie complémentaire de l’ovarite, de la vaginite et de la cystite.

Effet anticancéreux

L’un des plus importants composés du champignon chenille est le bêta-glucane considéré comme combinaison anticancéreuse. Grâce à sa teneur élevée en superoxyde dismutase, la consommation régulière du champignon chenille stimule la production des phagocytes. Il favorise considérablement la prévention et le traitement des tumeurs malignes. Ses antioxydants captent les radicaux libres causant le cancer et les inflammations et abîmant l’ADN.

Il fait du bien pour les nerfs

Le champignon chenille diminue le stress, a un effet positif sur le système nerveux central. Il améliore la performance et peut aider en cas de troubles de sommeil aussi. Il soutient la comparaison avec les antidépresseurs, puisqu’il règle la quantité des hormones de la glande surrénale et freine la production de l’oxydase chargée de la décomposition de la dopamine et de la sérotonine. La présence concentrée des antioxydants contribue au transfert aisé de l’oxygène et des éléments nutritifs, le champignon est ainsi d’effet bénéfique sur l’oxygénation du cerveau et du cœur.

Source :

http://www.naturalhealth365.com/0919_cordyceps_kill_cancer-html.html/

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter