head

Etes-vous un amateur du café ? ǀ Vous faites bien de l’aimer

Café
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Santé

Le café a énormément d’admirateurs, mais est-ce que ses amateurs sont-ils bien au courant pour ses effets thérapeutiques également ?  Une ou deux tasses de café tous les jours peuvent non seulement lutter efficacement contre le cancer du côlon, mais peuvent être utiles contre la cirrhose également.

Des vitamines et des substances minérales dans la tasse

Le café contient une centaine d’agents actifs bénéfiques, il est riche en vitamines B1, B3, B5 et B9, mais a également une teneur importante en potassium et en manganèse, et abonde en hydrates de carbone, en lipides et en acides aminés. Grâce à sa teneur en caféine élevée, le café est un excellent stimulant, il bloque les récepteurs spécifiques d’adénosine du système nerveux central, et étouffe ainsi le sentiment de fatigue. En rétrécissant les veines cérébrales, la caféine intensifie l’effet analgésique des anesthésiants non-narcotiques. Il a pour agent actif l’acide chlorogénique et l’acide cinnamique ayant un effet antioxydant fort et captant les radicaux libres qui jouent un rôle important dans le développement des processus cancéreux et inflammatoires.

Auriez-vous pensé que le café peut servir du bien contre le cancer aussi ?

Il a été étbli que la consommation fréquente du café contribue à la prévention du diabète et des altérations dégénératives du système nerveux telles que la maladie de Parkinson, et en outre, elle diminue le risque du cancer du foie et de la cirrhose. Le café stimule la sécrétion de la pepsine et du suc gastrique de l’estomac, il stimule ainsi la digestion et est d’effet déshydratant aussi. La caféine se trouvant dans le café a un rôle important dans l’empêchement de la rechute du cancer du côlon, mais cet effet dépend de plusieurs facteurs. Selon les recherches une consommation journialière d’une ou de deux tasses de café diminue considérablement le risque de la rechute du cancer du côlon. La concentration de la caféine apportée à l’organisme est cependant très important, 0,5 dl de café contient environ 50-80 mg de caféine, elle exerce donc son effet anticancéreux en conséquence. La consommation de la caféine n’est bien évidemment pas suffisante en tant que telle, l’apport de sucre excessif doit être évité, ainsi que la consommation des aliments et des boissons à une teneur importante en hydrates de carbone, ayant un impact négatif sur le fonctionnement du côlon. Bien que l’effet positif du café sur la santé soit confirmé, la modération dans sa consommation est très importante, puisq’un apport excessif peut causer de la diarrhée, des coliques intestinales, ou encore de la fatigue et des troubles de sommeil.


Source :
http://www.chicagotribune.com/lifestyles/health/sc-hlth-0818-coffee-colon-cancer-20150818-story.html

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter