head

Asperge - savourese et saine, elle annonce le printemps

Asperge - savourese et saine, elle annonce le printemps
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Super-aliments

Blanche, violette ou verte, l’asperge est un délice de printemps à ne pas manquer ! Riche en vitamines, minéraux et acide aminés. Elle est presque sans calorie. Elle se déguste simplement avec un panaché de vinaigrettes ou se cuisine en gratin, en velouté. Elle est disponible entre fin mars et juin, si possible mettre dans le plat le plus souvent possible. Riche en vitamine B, C, D et E en cuivre, sélène, acide folique, en chlorophylle, en fibres. Mais elle est aussi gorgée de fer, potassium, phosphore, magnésium et choline. En raison de sa polyvalence nutritive, elle est considérée comme super-aliment.

Détox

À la fin de l’hiver, il est particulièrement important de penser à la désintoxication car pendant les mois hivernaux on mange plus, il y a moins de fruits et légumes frais, on bouge moins ce qui amène l’accumulation des toxines et des déchets nocifs dans l’organisme.  Riche en fibres, l’asperge nettoie le côlon, stimule le péristaltisme intestinal, aide à éliminer la constipation et la diarrhée. Les fibres renfermées favorisent la production des bactéries probiotiques bénéfiques, qui produisent les enzymes digestives, la digestion est donc améliorée. L’asperge est un diurétique par excellence, grâce à l’asparagine, un acide aminé à l’effet diurétique Elle aide le corps à se débarrasser de ses excès de sel, ce qui est très bénéfique aux personnes souffrant d’œdème ou d’hypertension. D’après les recherche, l’asperge a une fonction contre la gueule de bois et protège contre les agressions toxiques des cellules du foie.

Protège le cœur

L’acide asparagine stimule l’élimination du sodium du corps, ce qui réduit le risque des maladies cardiovasculaires, et en particulier le risque d’hypertension artérielle. Grâce à sa haute teneur en potassium, l’asperge protège le cœur et régularise la tension artérielle. Ses antioxydants, tels que la vitamine A et en saponines favorisent le bon fonctionnement du cœur et protègent le système vasculaire des diverses lésions. Par ses fibres, l’asperge réduit le niveau de mauvais cholestérol LDL qui est essentielle au maintien de la santé des vaisseaux sanguins.

Renforce le système immunitaire

L’asperge est un véritable trésor pour améliorer la défense immunitaire. Grâce à ses composants antioxydants tels que le glutathion, la routine, les vitamines C et E, les saponines et polysaccharides elle stimule la production de cellules immunitaires et fixe les radicaux libres responsable du développement du cancer, des maladies cardiaques, de l’arthrite et du vieillissement cellulaire. Le renforcement du système immunitaire est soutenu par son haute teneur en fibres. Les 80 % des cellules immunitaires sont installées dans le gros côlon, leur fonctionnement est directement influencé par l’état de la flore intestinale.

Anti-vieillissement

La composition unique de ses antioxydants est le secret de sa force sur le plan de la revitalisation, elle est considérée comme légume de rajeunissement. Elle soulage la tension, aider à la morale, favoriser la bonne attitude et améliore les fonctions cérébrales. Elle accélère le renouvellement de la peau, des muscles et des os.  Elle régularise la glycémie et aide au bon fonctionnement thyroïdien et elle a des propriétés antiinflammatoires.

Légume minceur

L’asperge est faible en calories, pauvre en glucides et hydrates de charbon. Toutefois, elle est une excellente source de fibres, et elle est composés en grande partie de l’eau, ainsi elle favorise le bon métabolisme, et donne une sensation de satiété. C’est pour cette raison que l’asperge est un légume de perte de poids.

Contre-indications

Une mise en garde s’impose pour les personnes dont les reins sont fragiles ou qui sont sujettes à la goutte dû aux purines, qui se transforment en acide urique. Les personnes prenant des médicaments anticoagulants doivent adopter une alimentation dont le contenu en vitamine K est relativement stable d’un jour à l’autre. Il est donc conseillé aux personnes sous anticoagulothérapie de consulter un diététiste-nutritionniste ou un médecin. Pareil pour ceux qui souffrent du catarrhe vésical, des calculs rénaux ou de l’inflammation de prostate.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter