head

Troubles digestifs : tuyaux sur comment lutter contre

Que faire contre les troubles digestifs
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Troubles digestifs

On s’est déjà beaucoup occupé des causes des troubles digestifs, mais on observe bien évidemment de très près de nouvelles possibilités de traitement. Bien que les médecins n’y attirent pas toujours l’attention, la consommation des aliments riches en fibres, faciles à digérer peut beaucoup aider à améliorer l’état de santé des malades.

Ceux qui souffre des troubles digestifs, ils savent exactement quels symptômes désagréables peuvent en résulter. Néanmoins, en fonction des causes la totalité des symptômes n’apparaissent pas forcément chez tout le monde, d’une manière générale les troubles digestifs sont accompagnés dans la plupart des cas du sentiment de plénitude, d’une production excessive du suc gastrique, de l’envie de vomir, des vomissements ou encore du manque d’appétit, mais la dyspnée et des battements de cœur irréguliers peuvent également se manifster. Les troubles digestifs sont souvent dus au manque du nettoyage du côlon, c’est-à-dire l’accumulation des toxines et des concrétions dans le côlon, puisque celles-ci empêchent l’absorption des éléments nutritifs et la propagation des bactéries probiotiques, elles entravent les mouvements intestinaux libres, ce qui peut générer de la constipation ou du ballonnement permanent.

Ce qui est à faire et ce qui est à ne pas faire

En cas de troubles digestifs, il est important d’éviter la consommation des aliments et des boissons irritants, il faut, si possible, éviter la consommation du café, du thé noir, de l’alcool et des boissons gazeuses.

Les jus de fruit sont à boire uniquement dilués, et le grignotage des fruits et des légumes gonflants est à éviter just après le repas. En cas de troubles digestifs les laxatifs riches en fibres sont très utiles, ils peuvent aider principalement en cas de constipation convulsive, puisque ceux-ci n’ont pas d’effet irritatif sur la membrane muqueuse sensible. Etre vigilent avec l’usage des pillules, puisque les purgatifs, les tranquillisants, les antibiotiques et les anti-acides peuvent avoir un effet négatif sur le fonctionnement du système digestif, ils peuvent générer une irritation d’estomac ou une irritation intestinale et peuvent diminuer le péristaltisme des intestins.

Faire recours aux plantes médicinales

Les plantes médicinales peuvent aussi beaucoup aider dans la lutte contre les troubles digestifs : la baie de genièvre contient des huiles, des matières tannantes et de la pectine, elle peut être ainsi utile dans le traitement des symptômes diarrhéiques en tant que cure. Parmi les thés médicinaux ce sont le thé de camomille, le thé de souci, le thé de pissenlit et le thé d’aigremoine qui peuvent être efficacement utilisés dans le traitement des troubles digestifs.

Il est important de savoir que ceux qui souffrent des troubles digestifs, doivent sans faute changer de mode de vie pour régénérer la membrane muqueuse, pour mettre fin aux inflammations existantes, pour stimuler la digestion et pour remettre en état la flore intestinale, ce qui peut être soutenu par des préparations probiotiques.

Nettoyer les intestins

Le nettoyage du système intestinal peut également servir du bien contre les troubles digestifs, celui-ci permet de se débarrasser des toxines accumulées ralentissant le mouvement intestinal et pouvant causer du ballonnement et de la constipation. Après la réalisation du nettoyage intestinal on se sentira plus fort, on pourra dire au revoir à la fatigue chronique, et la désintoxication sera bénéfique pour les cheveux et pour la peau aussi.

Au cas où toutes ces démarches mentionnées ci-dessus ne seraient pas suffisantes pour apaiser les symptômes, consommer des fibres désintoxiquantes et des compléments alimentaires de haute qualité.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter