head

Le régime Pegan-Pourquoi choisir le régime de l’homme préhistorique?

Le régime Pegan: combinaison des régimes végétalien et paléo
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Végétarien-végétalien

Les amateurs du régime Pegan mangent de la viande, ce ne sont cependant pas les aliments d’origine animale qui sont au focus de leur alimentation, mais plutôt les légumes et les fruits. Ceux qui s’engagent à suivre ce régime, il leur répugne de consommer les produits laitiers, du gluten et du sucre. Mais quels sont les avantages de ce régime, et y-a-t-il des risques associés ?

Ce régime a été baptisé par le docteur Mark Hyman, médecin directeur de Cleveland Clinic's Center for Functional Medicine, qui est lui-même un adhérent enthousiaste de l’alimentation saine, il en a même écrit un livre. Ce régime a été créé par la combinaison du régime paléo et du régime végétalien, d’où son appellation. Le régime Pegan autorise – en outre des aliments paléo – énormément de fibres et un peu de céréales saines, il est essentiellement basé sur l’alimentation de l’homme préhistorique.

Qu’est ce que nos ancêtres mangeaient?

Le régime paléo contient beaucoup de viandes, d’œufs, de poissons et de graines sauvages, ainsi que des légumes et des fruits, donc des aliments que l’homme préhistorique était capable de cueillir. Contrairement à tout cela, les végétaliens ne consomment que des aliments d’origine végétale, des céréales, des légumes, des fruits, des fruits drupacés et des graines, mais une bonne partie de ceux-ci peut très bien faire partie du régime paléo également. Le docteur Mark Hyman a combiné ces deux régimes tout en promettant que grâce au régime Pegan l’amaigrissement, la diminution du taux de cholestérol et la réduction du risque du diabète deviennent accessibles.

Comment il marche?

Le régime Pegan réunit les aliments les plus sains des deux autres groupes, mais surtout les aliments d’origine végétale  (y compris les protéines et les bonnes graisses), il faut cependant éviter le gluten, le sucre et les produits laitiers. Il soutient la consommation des super-aliments, tels que le quinoa, l’amarante ou le riz sauvage. Le régime Pegan s’appuie sur les aliments ayant un index glycémique bas, contenant des hydrates de carbone à absorption lente. Nous pouvons ainsi nous sentir rassasiés pendant plus longtemps sans pour autant avoir le taux de cholestérol drastiquement élevé. Le régime favorise les aliments préparés de la farine brune, de légumineuses et de légumes, ainsi que les graines oléagineuses, comme le chènevis, et les hydrates de carbone riches en fibres, tels que la bouillie d’avoine. Les fibres s’y trouvant stimulent le passage des aliments dans le système intestinal, freinent la production des toxines, les acides biliaires et le cholestérol se sécrètent. Puisque ce régime est constitué en majorité des aliments à valeur calorique faible, il déclenche l’amaigrissement, mais ses opposants trouvent que la consommation de plus de 20 décagrammes de viande par jour peut augmenter le risque du développement du cancer du côlon.

Source :

http://edition.cnn.com/2015/06/17/health/pegan-diet/index.html

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter