head

Fruit vedette de l’automne - Le coing est ses bienfaits de santé

bienfaits coing
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Alimentation saine

Impossible à consommer cru, car sa chair est trop dure, mais délicieux en gelée et pâte, le coing renferme également des vertus nutritives excellentes pour l'organisme. Une véritable bombe de santé tout en luttant contre les troubles digestifs jusqu’au problème dermatologique. Et on le trouve sur les étals seulement jusqu’en novembre. C’est le moment d’en profiter.

Système immunitaire

Le coing est une source de vitamine C antioxydante, mais étant donné qu’on le consomme cuit, la majorité de la vitamine C est détruite par la chaleur. Cependant, il contient également des composés phénoliques qui supportent bien la chaleur et ont des propriétés antioxydantes indispensables pour la défense immunitaire qui permet de lutter contre le rhume et la grippe. Le coing est riche en minéraux, en particulier le potassium, essentiel pour le bon fonctionnement des systèmes nerveux et musculaires. Ses graines luttent contre les bronchites, constituent un remède naturel de toux et de l’asthme.

Neutralise les radicaux libres

Les sels minéraux, le magnésium, le phosphore, le cuivre, le calcium et le potassium font parties intégrantes des bienfaits de ce fruit. Ses précieux antioxydants fixent les radicaux libres responsables du développement des inflammations, maladies cardiovasculaires et du cancer.

Améliore la digestion

Le coing est particulièrement riche en pectine, une fibre capable de retenir une grande quantité d’eau mais aussi de neutraliser les toxines. Il facilite le transit intestinal en cas de constipation et arrête la diarrhée. Il est abondant de tanin qui ralentit le transit et protège les muqueuses de l’intestin, il permet d’atténuer les diarrhées et lutte contre le cancer du côlon. Les fibres solubles, douces pour l’intestin et régulatrices du transit apaisent les symptômes désagréables des personnes atteintes par syndrome de l’intestin irritable (SII).

Désintoxication

L’organisme a son propre mécanisme de détox mais on peut donner un coup de pouce pour intensifier les processus de désintoxication. Les toxines accumulées sur la paroi intestinale doivent être éliminée pour le bon fonctionnement de l’organisme. Les fibres du coing « balayent » les déchets nocifs du gros côlon.

Protègele cœur

La pectine ralentit l’absorption des lipides et favorise leur élimination tout en diminuant le taux de mauvais cholestérol LDL tandis qu’il augmente le taux de bon cholestérol HDL pour garder un cœur et des artères en bonne santé, Le coing aide à diminuer la sécrétion d’insuline après le repas, il peut donc être consommé par les diabétiques de type 2.

Équilibrer la flore intestinale

Les fibres du coing, ses prébiotiques servent de nourriture aux probiotiques, les bactéries salutaires du côlon qui assurent la santé et l’équilibre de la flore intestinale. Environ 70% à 80% des cellules immunitaires sont présentes dans l’intestin, le bon état de la flore intestinal est donc un condition essentielle de la défense immunitaire et de la santé générale.

Astuce beauté

Les graines du coing sont très utilisées en cosmétologie, ses antioxydants atténuent les rides et rendent la peau plus ferme. Plein de pectine et de tanins, il a de propriétés astringentes tout en resserrant les pores et asséchant les peaux grasses. Le coing apaise les inflammations cutanées, l’eczéma, et la gencive sensible.

 

Liens :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16448180

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19306906

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/PMC/Articles/PMC3501898/

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter