head

Manger de la fraise pour en profiter !

Fraise
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Alimentation saine

Bien que la fraise soit très populaire, ils sont nombreux à ignorer que la fraise peut rendre plus efficace la désintoxication de printemps et la lutte contre la fatigue de printemps. La fraise est expressément recommandée pour les personnes distraites puisqu’elle contribue à l’amélioration de la mémoire.

En réalité, la fraise n’est pas un fruit

Selon le classement officiel, on appelle fruit le pistil ovaire juteux et charnu de la plante, et tout le reste est considéré comme légume – c’est la rasion pour laquelle il existe des pays où la fraise est classée parmi les légumes. Qu’elle soit fruit ou légume, c’est une véritable mixture de santé, mais puisque sa saison ne dure que jusqu’au mois de juin, il vaut la peine de profiter de cette courte période.

A la place des vitamines

La fraise a une teneur élevée en vitamines A, B1, B2, et C, ainsi qu’en calcium, en potassium, en fer, en zinc et en magnésium. Elle abonde en antioxydants, grâce auxquels l’organisme peut se battre contre les radicaux libres effrayants : elle ralentit le vieillissement de la peau et aide à prévenir l’apparition des tumeurs. Sa teneur en vitaine C renforce le système immunitaire, son contenu en acide fluorhydrique diminue le risque de l’apoplexie et de la crise cardiaque chez les personnes souffrant de l’hypertension. De plus, l’acide fluorhydrique, par le biais du liquide céphalo-rachidien, atteint le cerveau et contribue au maintien et à l’amélioration de la mémoire, la fraise est ainsi efficace contre la distraction.

Remède à usage interne et externe

La fraise a une faible valeur calorique, sa consommation accélère le métabolisme. Puisqu’elle est riche en fibres, elle améliore la digestion, favorise la désintoxication de l’organisme et diminue le taux du cholsetérol. Elle stimule la circulation sanguine, elle a un excellent effet bactéricide et de purification du sang. Les agents actifs de la fraise favorisent la production de la sérotonine et de la mélanine, cette première remonte le moral, tandis que cette dernière – en quantité plus importante – favorise le brunissement esthétique et régulier. A usage externe, la fraise atténue la démangeaison désagréable causée par les piqûres d’insecte, et elle désinfecte la peau.

La fraise contient de l’acide ellagique peu connu – appartenant au groupe des acides tanniques – contribuant efficacement à la prévention du développement des tumeurs.

En préparer des salades !

Mélanger dans un grand plat un demi-kilo de fraise, un demi-kilo de concombre, 2 poivrons, 2 cuillères d’huile d’amande, 1 cuillère de jus de lime et 1 cuillère de miel d’acacia, utiliser bien évidemment de la fraise préalablement lavée et des produits découpés en morceaux. Si l’on souhaite un goût encore plus particulier, y ajouter du baslic frais, de la menthe et un peu de sel et de poivre. 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter