head

Les 3 règles d’or de l’alcalinisation

alcalinisation
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Supergreens

La perturbation de l’équilibre acide-base peut provoquer de différents problèmes de santé.
L' alcalinisation est essentielle non seulement après s’être installée mais pour l’organisation saine également. Elle est insidieuse et évolue à bas bruit. L’acidité, production trop élevée d’acides par l’organisme, est liée à notre alimentation moderne qui est trop riche en aliments acidifiants. Le stress augmente l’acidité aussi en provoquant un taux plus élevé de cortisol qui est une des hormones du stress et parce que la nervosité, la fatigue, le surmenage nous poussent à manger déséquilibré, plus sucré ou plus salé mais aussi à pratiquer un exercice physique soutenu ou juste au contraire à ne plus avoir envie de bouger.

La définition du pH alcalin

Le pH de l'organisme est un équilibre entre les ions chargés positivement, qui sont des ions de formation d'acide, et chargées négativement, qui sont des alcalinisants. Le pH mesure, sur une échelle de 0 à 14, l'acidité ou l'alcalinité d'une solution. Plus le pH est bas, plus la solution est acide et plus il est élevé, plus elle est alcaline. Dans la journée, un pH sain doit être compris entre 7 et 7,5.  L'indice PRAL (Potential Renal Acid Load) a été développé afin de pouvoir évaluer l'effet des aliments sur l'équilibre acido-basique. Une valeur positif classe l’aliment dans la catégorie «acidifiant», tandis qu’un indice négatif indique que l’aliment est alcalinisant. Un aliment neutre est caractérisé par un indice 0.

Un goût trompeur

Il y a des aliments acidifiants, même si leur goût n’évoque en rien l’acide, mais dans tous les cas, ils générèrent des acides au cours des processus de métabolisation de l’organisme. D’autres aliments sont à l’inverse alcalinisants même s'ils ont un goût acide (pamplemousses et les citrons sont particulièrement alcalins). On les privilégie quand on veut combattre l’acidité. Les aliments au goût acide n'ont pas forcément un effet acidifiant sur l'équilibre acido-basique. À l’inverse, les sucres comptent parmi les aliments les plus acidifiants – sauf certaines fruits -, car une partie des glucides se changera en acide lactique dans l’organisme. Attention aux sucres raffinés, ils sont une des pires sources d’acidité!

Légumes et fruits alcalins

Selon les experts, de tous les aliments, seuls les légumes feuillus ou colorés sont véritablement basifiants. Mais on trouve des fruits alcalins également, les aliments « vedettes » les plus alcalinisants sont les raisins secs, les figues sèches, la cassis, la banane, la pastèque, l’abricot et le kiwi. Parmi les légumes ce sont le brocoli, kale, germinations, haricots, concombreépinard et chou.  La haute teneur en potassium de concombre aide les processus d’alcalinisation et de désintoxication, ainsi que le fonctionnement des reins.

De toute façon, essayons de suivre un régime alimentaire qui permet de contrebalancer l’acidité de certains aliments par des aliments basifiants et réalisons de temps en temps une cure spéciale alcalinisante bien conçue.

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter